La médiation en quelques mots :
 

La Médiation Familiale est un accompagnement proposé aux personnes et aux familles confrontées à une situation de crise quand l’incommunicabilité ne permet plus d’envisager des solutions pour sortir du conflit.

 

Par la loi du 4 mars 2002, la Médiation Familiale est inscrite dans le Code Civil.

Définition adoptée par le Conseil National Consultatif de la Médiation familiale : « La Médiation Familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision, le médiateur familial, favorise à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution.»

La Médiation est un espace de parole où un tiers professionnel, le Médiateur, soutient l’expression de chacun dans sa perception des faits, ses rancœurs, ses peurs, et permet également à chacun de clarifier ses besoins et ses souhaits pour trouver une issue à cette situation.

Le Médiateur, un tiers neutre et qualifié, facilite la parole entre les personnes dans un climat de respect et de sécurité pour chacun.

Un contexte apaisé, permet aux personnes de considérer d’autres points de vues et d’autres « possibles ».

 

La Médiation c’est l’opportunité de retrouver sa capacité à prendre les meilleures décisions ensemble : celles qui prennent sens pour chacun.

La Médiation offre un changement dans la communication et doit permettre aux personnes  de gérer de façon constructive  d’autres situations auxquelles elles seront confrontées.


La Médiation ne peut se mettre en place que sur la décision des personnes, c’est un engagement individuel dans la perspective d’une évolution de la relation.

Lors des entretiens des points concrets sont abordés.